image1 image2 image3 image4

Accueil

Validation de l'étude-Tchad

Le Centre d'Etudes et de Formation pour le Développement (CEFOD) a abrité l'atelier nationale de validation de l'étude sur les défis et enjeux sécuritaires au Tchad. C'était le 30 août à N'Djamena. Autour du Professeur Hassan Ahmat Mahamat étaient réunis des chercheurs, des acteurs de la société civile, etc.

 Au cours des débats, il a été fait mention de sujets à risque qu'il serait intéressant d'aborder dans le document tels que : le chômage et les jeunes et les castes. En effet, 3 millions d'emplois doivent être créés d'ici 2030 alors que la réponse actuelle est d'en créer 200.000. De fait, le risque que des jeunes désœuvrés rejoignent les rangs de "Boko-Haram" est important. Pour ce qui est des castes, c'est une problématique présente sur toute la bande sahélienne. Selon les intervenants, au Tchad, il y a le sentiment d'un déni de justice concernant les castes. Les Haddad, caste des forgerons, sont mis à l'écart, discriminés même lorsqu'ils accèdent à certaines fonctions.