image1 image2 image3 image4

Accueil

Atelier de validation au Niger

L'atelier national de validation de l'étude-Niger s'est tenu, le 10 août 2016, à l'Université Abdou Moumouni de Niamey. Les participants sensibles aux questions de sécurité étaient issus du monde de la recherche, des médias et des services de police.

En plus de "Boko-Haram" qui reste la principale menace sécuritaire au Niger, notamment dans la zone du Lac Tchad, le Niger est confronté comme la plupart des pays de l'espace sahélo-saharien à la menace islamiste et aux rébellions Touareg à laquelle fait face le Mali ainsi que des dommages collatéraux de l'éclatement de la Libye.

Les participants se sont penchés, entre autres, sur la question de la croissance démographique qui est réel défi sécuritaire dans la mesure où les forces de défense et de sécurité ne sont pas réparties en fonction de la population. Ces forces étant sous-dimensionnées.

Ils ont recommandé d'insister sur  la nécessité absolue de mieux les former aux technologies de pointe, d'une implication renforcée des autorités dans la gestions des cultes pour contrer le radicalisme religieux, entre autres.